PLACE DE LA CATHÉDRALE, DEUXIÈME PARTIE

Longueur Audioguide: 2.48
français langue: français

Du côté est de la place, vous trouverez l'imposante Torre Civica  et le palais Pretorio voisin, témoignages du glorieux passé médiéval de la ville.

Avec ses 41 mètres de hauteur, la Torre Civica domine sur la ville, là où se trouvait autrefois, à l'époque romaine, la Porta Veronese , porte d'entrée principale de la ville.

Construite comme résidence épiscopale dans la deuxième moitié du 12e siècle, la Torre Civica atteignit sa hauteur actuelle seulement à la deuxième moitié du 13e siècle, en prenant 15 mètres supplémentaires. Au début du siècle suivant, elle fut confiée à la commune, qui lui ajouta deux cloches, accompagnées en 1448 d'une horloge mécanique. L'intérieur, lui, fit office de prison.

En 1789, les deux cloches furent remplacées par une plus grande cloche, appelée campana Renga, d’après le terme arenga signifiant assemblée de citoyens. Elle était en effet sonnée à l'occasion des rassemblements ou des exécutions qui avaient lieu sur la place.

Comme la Torre Civica, le palais Pretorio est lui aussi orné de créneaux et d'une façade de style roman caractérisée par de longues rangées de fenêtres géminées, divisées en deux ou en trois par une ou deux fines colonnes. Le bâtiment dont la construction a commencé au 9e siècle et qui fut achevé au 13e siècle a rempli de nombreuses fonctions, allant de résidence épiscopale à siège de la mairie, puis du podestat et du tribunal. Il doit son nom au fait qu'au 12e siècle, il devint une cour de justice où habitait justement le juge d'instance (pretore  en italien).

Après une longue restauration qui lui a redonné ses formes originales, le bâtiment loge aujourd'hui les collections du musée diocésain de Trente. Les objets les plus précieux du trésor de la cathédrale y sont conservés, aux côtés de nombreuses œuvres d'art provenant du territoire trentin.

Curiosité : au centre de la place, juste devant le palais Pretorio, vous verrez une longue rangée de dalles en marbre blanc. Elles délimitent l'endroit où se trouvait autrefois la Roggia Grande , un canal artificiel qui portait l'eau du fleuve Adige sur la place.

Ainsi se termine notre visite de la place de la cathédrale. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

 

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur