PLACE DE LA CATHÉDRALE, Première Partie

Longueur Audioguide: 3.00
français langue: français

Bonjour, je suis Pernelle, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : la Place de la cathédrale.

Pour mieux profiter de la place appelée Piazza Duomo en italien, je vous suggère de vous mettre au centre, à côté de la fontaine au sommet de laquelle triomphe Neptune. Cette statue est en réalité une copie en bronze de la sculpture originale du 18e siècle, de l'artiste Stefano Salterio, qui se trouve aujourd'hui dans la cour du palais Thun . Sous la statue, des tritons, des sirènes, des dauphins et des hippocampes animent le monument baroque conçu par Antonio Giungo au 18e siècle.

Du côté de la place le plus proche du campanile de la cathédrale, vous verrez les balcons en bois pittoresques du numéro 24 : il s'agit de l'élégante maison Balduni, bâtiment gothique décoré de fresques du 15e siècle, malheureusement décolorées. Un peu plus loin, sur le palais à l'angle avec via Cavour, vous verrez une plaque en hommage à l'homme politique et patriote Cesare  Battisti, qui vit le jour ici en 1875, lorsque Trente faisait encore partie de l'empire d'Autriche. Vous devez savoir que Cesare  Battisti était un député du parlement de Vienne qui a combattu avec les Alpins italiens lors de la Première guerre mondiale, raison pour laquelle il fut pendu par les Autrichiens pour traitrise.

En continuant votre promenade devant les porches caractéristiques, arrêtez-vous brièvement devant les façades superbement peintes des bâtiments à l'angle avec via Belenzani : il s'agit des maisons Cazuffi -Rella. Peints  autour de 1530 par le peintre Marcello Fogolino, qui y vécut, les deux bâtiments donnent vie à un jeu de couleurs original, dérivant de l'utilisation du clair-obscur dans un cas, et de couleurs vives dans l'autre. Sur leurs façades défilent des monstres mythologiques comme Géryon, facilement identifiable au deuxième plan de la première maison de gauche, avec sa tête de femme et son corps de serpent. Diane et d'autres divinités romaines sont aussi représentées, aux côtés de figures symboliques d'une beauté délicate, comme celle qui caractérise la petite fontaine dell’A quila  (de l'aigle en italien), monument du 19e siècle placé devant la maison de gauche.

 

Curiosité : si vous vous demandez pourquoi la fontaine la plus importante d'une ville alpine est dédiée au dieu des mers, sachez qu'il s'agit d'un rappel à l'abondance d'eau dont jouit la ville, grâce à ses nombreux cours d'eau.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur