MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE, INTRODUCTION

Longueur Audioguide: 2.37
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Véronique, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Musée archéologique.

Le Musée archéologique est l’un des endroits les plus intrigants de Turin.

Même si cela vous fera peut-être sourire, le Musée archéologique est une institution assez récente ! Il a, en effet, été créé il y a à peine 80 ans lorsque les vestiges recueillis dans ce musée furent définitivement séparés de ceux qui sont restés dans les collections du Musée égyptien.

Il faut, en effet, savoir, qu’au début, toutes les antiquités de quelque provenance que ce soit, faisaient partie des collections d’art de la maison de Savoie, c’est-à-dire celles recueillies à partir du XVIᵉ siècle par Emmanuel-Philibert de Savoie, puis ensuite développées surtout par Charles-Emmanuel Ier au XIXᵉ siècle. C’est précisément au cours de ce siècle que toutes les antiquités ont été transférées dans le Palais de l’Académie des Sciences, même si les espaces limités ne permettaient d’exposer que les pièces les plus précieuses, tandis que les autres étaient stockées dans des locaux adjacents à la disposition des seuls chercheurs.

Le transfert des collections archéologiques à l’intérieur des serres, dans les jardins du Palais Royal débuta vers 1980. Un bel endroit, rapidement agrandi par plusieurs nouveaux espaces, dont le joli pavillon conçu spécialement pour accueillir les objets archéologiques provenant de fouilles dans le Piémont. Le rayon du musée s’est élargi énormément au point d’inclure même les fouilles du Théâtre romain toutes proches grâce à un passage sous la Manica Nuova du Palais Royal, juste à côté du Duomo.

Avec votre billet, vous pouvez accéder non seulement au musée en tant que tel mais également aux restes du Théâtre romain, datant du début du Ier siècle après Jésus-Christ. Vous pouvez y reconnaître facilement les ruines de l’escalier en demi-cercle, avec les robustes piliers de soutien, et la structure de la scène.

 

CURIOSITÉ : À quelques pas du musée, je vous suggère de jeter un œil au plus important monument archéologique de Turin : il s’agit de la Porte Palatine qui fut construite le long des murs d’enceinte de la ville romaine au Ier siècle de notre ère.

Elle est flanquée de deux hautes tours en brique à seize côtés, et de quatre ouvertures que vous voyez, deux pour les piétons et deux pour les chars. Même une grande partie des pavés du revêtement de la route actuelle remonte à deux mille ans !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur