MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE, JARDINS ROYAUX

Longueur Audioguide: 2.51
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Après avoir visité le musée archéologique, vous méritez une promenade relaxante dans la nature du magnifique parc historique qui s’étend derrière le Palais Royal. Grâce à une restauration de qualité en deux étapes, d’abord les arbres, puis les sculptures du XVIIIᵉ siècle, vous pouvez maintenant profiter enfin complètement de cet espace où se mêlent l’art et la nature. Vous verrez de grands marronniers, des platanes et des tilleuls, mais aussi des Ginkgo biloba, des cèdres, des noyers et beaucoup d’autres arbres au bois précieux.

Amateurs de la vie en plein air, des chiens et des chevaux, les Savoie ne pouvaient imaginer avoir une résidence sans un espace vert ! Le premier projet des Jardins royaux remonte à Emmanuel-Philibert dans la seconde moitié du XVIᵉ siècle. C’était un jardin typique de l’époque, décoré avec des fontaines et des grottes, des bassins pour les poissons et des cages pour les oiseaux, surtout exotiques. Il y avait même une zone réservée aux agrumes qui n’étaient, cependant, pas plantés dans la terre mais dans de grands vases. Dans la serre qui les protégeait en hiver, et appelée à juste titre « Orangerie », vous allez admirer le Musée de l’Antiquité.

Pour vous promener dans les Jardins royaux vous avez à votre disposition une superficie d’environ cinq hectares. La partie la plus ancienne au nord du Palais Royal est le Jardin Ducal. Dans le Jardin des arts, à l’est, vous retrouvez la même organisation des allées et des perspectives que celle qui a été conçue pour Versailles. Dans le secteur nord-est, en revanche, vous avez le Bois qui remonte au XIXᵉ siècle, avec des arbustes plus hauts.

Au fil des années, les Jardins royaux ont connu de nombreuses modifications et restructurations. Dans la seconde moitié du XVIIᵉ siècle, un grand miroir d’eau a été ajouté au Jardin des Arts, tandis que dans la zone ouest, dite « Bastion vert » parce qu’elle comprend une tour des fortifications de la ville, se trouve le Jardin des fleurs, avec des plates-bandes carrés et deux petites fontaines. La grande Fontaine des Tritons a été inaugurée au milieu du XVIIIᵉ siècle. Dans le Bastion Vert vous pouvez admirer le pavillon construit au XVIᵉ siècle comme belvédère du Jardin ducal.

Votre agréable promenade se termine à l’arrière du Palais Royal : en traversant la cour, vous pouvez retourner sur la Place du Château, au cœur de Turin.

 

CURIOSITÉ : Sous les Jardins royaux se trouve la grande Galerie de la Porta di Soccorso, qui était très secrète. Elle permettait aux Rois de défendre la ville, mais surtout de pouvoir s’échapper en cas d'urgence !

Ainsi se termine notre visite du Musée de l’Antiquité de Turin : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur