VALENTINO, CHÂTEAU

Longueur Audioguide: 2.18
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La présence d’un château dans la partie sud de la ville, le long des rives du Pô, est mentionnée depuis l’époque médiévale : mais l’édifice que vous avez en face de vous est l’un des plus beaux exemples de l’architecture baroque turinoise. Le château est dédié à saint Valentin, où ses reliques sont d’ailleurs conservées dans une chapelle qui a été détruite par la suite. Ce n’est plus une structure défensive et militaire mais une splendide résidence royale, une grande villa noyée dans la verdure sur le modèle des « Châteaux », les célèbres châteaux français.

Et c’est précisément de la France que vous devez partir pour apprécier et comprendre l’histoire et l’aspect de ce monument qui est en train de retrouver, grâce à des restaurations complexes, tout son charme d’origine. Il a été construit dans la première moitié du XVIIᵉ pour la fille du roi de France Henri IV, épouse de Victor-Amédée Ier de Savoie. Le projet est de l’architecte Carlo di Castellammonte et de son fils Amedeo. Comme vous le voyez, il s’agit d’un grand ensemble en forme de fer à cheval, avec quatre puissantes tours carrées angulaires et une large cour centrale. Dans les toits à hautes pentes mansardés, vous pouvez reconnaître un hommage aux origines françaises de la princesse Christine, appelée « Madame Royale ». Vous pouvez également admirer la solennité de la façade principale, avec une entrée en arcade et une loggia.

Vous devez savoir qu’au cours des siècles, le château a eu de nombreuses fonctions : il a tout d’abord été la première école vétérinaire, puis une caserne militaire, le siège de la faculté d’ingénierie, et il conserve encore un rôle universitaire de représentation. En 2006, il est devenu le siège de la « Maison Italie » pour les Jeux olympiques d’hiver et la restauration des splendides salles intérieures a commencé. Actuellement, vous pouvez visiter les appartements du premier étage, qui se composent de plusieurs salons décorés vers 1640 par des fresques et des stucs représentant des scènes mythologiques, des signes du zodiaque, des paysages du Piémont et des épisodes glorieux de l’histoire de France combinés à celle de la dynastie des Savoie.

 

CURIOSITÉ : Avec Lyon et Prague, Turin est considérée comme l’une des trois « villes magiques » d’Europe et des légendes obscures planent autour de nombreux édifices. On dit par exemple que Madame Royale utilisait le château du Valentino pour des rencontres avec des amants malheureux qui étaient ensuite tués et jetés dans un puits.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur