VENARIA REALE, HISTOIRE

Longueur Audioguide: 2.52
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Le palais de Venaria est entouré d’un immense jardin qui s’étend vers le territoire et devient un bois naturel : vous pouvez y passer une journée entière, entre les expositions d’art, les parcours monumentaux, les très bonnes haltes gastronomiques et les longues promenades au milieu de la nature ! Selon un dicton piémontais : « Celui qui voit Turin et ne voit pas la Venaria, voit la mère et pas la fille ».

La Venaria a été conçue en 1660 comme point de départ pour les battues de chasse dans le domaine voisin de la Mandria. Toutefois, une quarantaine d’années plus tard, les travaux d’extension s’interrompirent à cause du siège français.

Au début du XVIIIᵉ siècle, le palais a été radicalement repensé par l’ambitieux Victor-Amédée II, le premier Savoie qui a pu utiliser le titre de « roi ». L’ancien duché piémontais était, en effet, devenu le royaume de Sardaigne et il méritait d’avoir des édifices à la hauteur des capitales européennes. Victor-Amédée II possédait un vrai génie de l’architecture : Filippo Juvarra originaire de Messine. Grâce à lui, la villa du XVIIᵉ devient un superbe palais.

Si vous aviez vu dans quel état se trouvait ce palais jusqu’à il y a encore quelques années, vous n’auriez pas cru à sa transformation. Imaginez qu’au début du XIXᵉ siècle, il avait été transformé en caserne, avec toutes les conséquences que vous pouvez imaginer : mobilier retiré, intérieurs modifiés, jardins utilisés comme place d’armes pour les exercices militaires. Cela a empiré après la Seconde Guerre Mondiale : le palais a été abandonné et dévasté par des vandales.

Pour résumer, c’était un lieu dégradé aux portes d’une ville industrielle terne. Mais à l’aube de l’an 2000 il est devenu le point de départ d’une nouvelle identité de Turin : la ville a redécouvert les plaisirs de l’art et de la gastronomie et a mis l’accent sur la culture.

La mise en valeur du baroque de la maison de Savoie, associée à une attention vers l’art contemporain et la nature, a vu dans la Venaria un défi passionnant : non seulement la récupération d’un bâtiment historique, mais aussi d’un espace à réinventer. Le célèbre réalisateur anglais Peter Greenaway a été appelé pour recréer les installations intérieures, tandis que l’artiste Giuseppe Penone a créé des « sculptures fluides » dans le jardin du Palais.

 

CURIOSITÉ : Un habitat composé de maisons et de petits palais s’est formé autour du palais à partir du XVIIIᵉ siècle créant ainsi la commune autonome de Venaria Reale. Si vous regardez une carte du village vous vous rendrez compte qu’il a une forme un peu étrange : il a été conçu en forme de Collier de l’Ordre suprême de la Très Sainte Annonciade, la plus haute distinction de la Savoie !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur