BIBLIOTHÈQUE MARCIANA, EXTÉRIEUR

Longueur Audioguide: 2.43
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Veronique, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la Bibliothèque Marciana.

La Bibliothèque Marciana est l’un des bâtiments les plus spectaculaires de la Venise de la Renaissance !

La Piazzetta Saint Marc où vous vous trouvez maintenant se caractérise par deux magnifiques palais qui se font face. Ils ont chacun des styles et des fonctions complètement différents, mais ils sont tous les deux dotés de proportions harmonieuses et d’arcades délicates : ce sont le Palais des Doges et la Bibliothèque Marciana. La Bibliothèque Marciana remonte à la première moitié du XVIᵉ siècle et fut construite par l’un des plus grands architectes de l’époque, le florentin Jacopo Sansovino, dont vous avez peut-être déjà admiré l’Escalier d’Or, ici au Palais des Doges.

Sansovino était pratiquement un enfant adoptif de Venise : il a été nommé « Protomastro », c’est-à-dire responsable des bâtiments publics de la ville, une charge qui lui a permis de réaliser, en plus de quarante ans, de splendides architectures officielles.

Comme vous pouvez le voir, dans la Bibliothèque Marciana Sansovino reprend le motif des loges superposées, en lui donnant une touche d’élégance noble et vraiment classique. Les rangées d’arcades finissent en une balustrade ouverte vers le ciel, avec quatre obélisques aux angles et une « garde d’honneur » de statues sur le toit.

L’histoire de la bibliothèque commence, en revanche, avec le poète Francesco Petrarca qui, déjà au XIVᵉ siècle avait proposé, en vain, d’en fonder une à Venise. Ce fut un cardinal, dans la seconde moitié du XVᵉ, à donner mille volumes qui devinrent le premier apport de la bibliothèque. Depuis longtemps, les livres sont conservés non seulement au siège historique de la Marciana, mais également dans le palais voisin de la Zecca.

Vous devez savoir que la bibliothèque est l’une des plus importantes au monde, surtout pour les codes manuscrits qui sont environ 13 000, et pour les livres imprimés avant 1500, dénommés les « incunables ». Elle contient aussi environ mille volumes « aldins », c’est-à-dire publiés par le vénitien Aldo Manuzio, le premier éditeur qui conçut des livres à des prix abordables, caractérisés par la célèbre marque du dauphin sur l’ancre.

 

CURIOSITÉ : Si vous avez envie de voir quelques manuscrits ou lire quelques livres anciens de la bibliothèque, sachez qu’environ 30 000 œuvres ont été numérisées et sont à la disposition des savants du monde entier.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur