BIBLIOTHÈQUE MARCIANA, MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE

Longueur Audioguide: 2.26
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bienvenu au Musée archéologique national ! Il s’agit d’une collection vraiment impressionnante, surtout si vous pensez que la ville de Venise n’a pas été fondée par les Romains et que tous les objets exposés ici ont été apportés d’autres endroits. Sachez que c’est aussi l’un des plus vieux musées d’Italie : ses origines remontent aux donations effectuées au XVIᵉ siècle par un cardinal et son neveu qui était patriarche de l’ancienne ville d’Aquileia. Les deux prélats laissèrent leurs bibliothèques respectives à la Sérénissime, ainsi que leurs riches collections de marbres anciens provenant de Rome, de Grèce et de la Méditerranée orientale. Les collections furent tout d’abord placées dans le hall de la Bibliothèque Marciana, puis, avec l’arrivée d’autres dons importants, un emplacement spécial a dû leur être trouvé.

N’oubliez pas une chose importante pendant votre visite du musée : plusieurs sculptures que vous verrez ont été « restaurées » et intégrées il y a cinq siècles, à l’époque de la Renaissance. Il ne s’agit donc pas uniquement d’un musée d’art classique comme tant d’autres, mais aussi d’un hommage à l’histoire de la collection qui vous ramène aux tous premiers temps où l’habitude de collectionner des objets anciens était répandue.

Le parcours vous accompagne dans un voyage qui concerne toutes les étapes principales de l’art antique : la Grèce archaïque et classique, l’art romain et les premiers temps du christianisme. Le fleuron est la série de portraits d’empereurs romains à partir d’Auguste. Je vous signale en particulier celui de Vitellius, représenté de façon expressive dans son embonpoint débordant et mélancolique.

Enfin, vous pourrez admirer dans les dernières salles des objets archéologiques très divers provenant de la moitié du monde, dont des œuvres égyptiennes, mésopotamiennes et étrusques.

 

CURIOSITÉ : L’une des pièces les plus importantes du musée est un reliquaire d’ivoire du cinquième siècle appelé « capsella di Samagher », du nom de la localité croate où il a été retrouvé. Si vous voulez l’admirer encore mieux qu’en vrai, vous pouvez en trouver une reconstruction en 3D sur internet qui vous donnera l’impression d’avoir le précieux coffret dans vos mains !

Ainsi se termine notre visite de la Bibliothèque Marciana de Venise : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur