GRAND CANAL, INTRODUCTION

Longueur Audioguide: 2.45
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Grand Canal.

Le Grand Canal a été défini « la plus belle route du monde » !

C’est un itinéraire que vous pouvez faire d’une seule traite, en regardant passer les rives des fenêtres du vaporetto, ou bien en vous autorisant une série de haltes : des approfondissements à part sont consacrés aux principaux édifices. Quant à moi, je vous accompagnerai maintenant dans une promenade le long du Canal, en partant de la gare pour déboucher près de Saint Marc.

Si vous êtes arrivé en train vous l’aurez très probablement déjà parcouru : c’est une façon inoubliable pour entrer en contact avec Venise.

Rappelez-vous que la seule façon pour admirer les façades des édifices qui le rendent splendide est de le parcourir sur l’eau : il n’existe pas beaucoup d’endroits où une rive ou le parvis d’une église vous permettent de donner un coup d’œil. Pour faire un tour sur le Grand Canal, le vaporetto est très bien : vous serez peut-être écrasé par la foule aux heures de pointe, mais il vous laisse le temps d’admirer tranquillement les palais. Un moyen intermédiaire peut être de prendre un taxi qui, naturellement à Venise, sont de confortables vedettes. La façon la plus romantique mais également la plus chère est de vous laisser porter par le rythme tranquille de la gondole.

Les gondoles sont un élément irremplaçable et unique dans la scène urbaine de Venise. Elles sont toutes noires en raison d’un vieux décret du gouvernement, en signe de deuil pour la terrible épidémie de peste qui frappa Venise et toute l’Italie septentrionale en 1630. Alors qu’à une époque c’était le moyen de transport habituel, aujourd’hui la gondole représente le luxe, non seulement économique mais surtout de temps, celui de pouvoir explorer les canaux moins importants et les coins secrets du labyrinthe des eaux vénitiennes, en sortant des habituels itinéraires piétons. C’est une embarcation difficile à construire et à restaurer, conçue avec une coque pas droite mais incurvée, pour avancer de manière rectiligne tout en ayant un seul rameur en poupe, avec une seule rame appuyée sur un haut tolet.

 

CURIOSITÉ : Les « fers » caractéristiques sur les proues des gondoles ne sont pas uniquement une décoration mais servent également à donner de l’équilibre à l’embarcation, fragile, mais très efficace. Le laboratoire de menuiserie où les gondoles sont construites et réparées s’appelle « squero ». Il n’en reste plus qu’un seul à Venise : vous pouvez le visiter près de l’église San Trovaso.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur