GUGGENHEIM, PRÉSENTATION

Longueur Audioguide: 2.50
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la collection Guggenheim.

La collection Guggenheim est l’un des endroits les plus extraordinaires de Venise !

Vous êtes dans le Palais Venier dei Leoni du XVIIIᵉ siècle, que vous avez probablement déjà admiré en naviguant sur le Grand Canal. Presque comme le symbole du déclin de la Sérénissime, les travaux de construction de ce palais ont été soudainement interrompus au niveau du premier étage, restant inachevés et donnant un aspect qui peut vous faire penser à une sorte de « ruine » moderne bizarre. Sur la terrasse vers le canal, vous pouvez voir une œuvre de Marino Marini, l’un des plus grands sculpteurs italiens du XXᵉ siècle, qui se détache des beaux arbres du jardin.

En 1948, le palais fut acheté par la fantaisiste collectionneuse et galeriste Peggy Guggenheim, fascinée par ce bâtiment si insolite. Peggy Guggenheim a eu une vie romanesque : née à New York, son père est mort dans le naufrage du Titanic lorsqu’elle était encore enfant. Elle a vécu à Paris et à Londres, toujours en contact avec les artistes d’avant-garde et nouant des intrigues amoureuses souvent scandaleuses. L’art était une passion de famille : son oncle Solomon avait fondé le célèbre musée homonyme de New York. Pour ne pas être en reste avec lui, l’excentrique milliardaire décida de transformer sa propre maison en un véritable musée public, qui est encore aujourd’hui l’un des plus importants d’Italie pour le XXᵉ siècle. Ainsi, grâce à elle, un autre point de contact fut établi entre la Venise antique et l’art contemporain, s’ajoutant à celui de la Biennale, dont je vous parlerai à part.

Après la mort de sa fondatrice, la collection Guggenheim est devenue presque entièrement un musée. Seules quelques pièces ont conservé la mémoire de l’habitation que je vous invite, quoi qu’il en soit, à visiter : surtout la chambre à coucher avec une tête de lit en argent réalisée par le sculpteur Alexander Calder et les vitraux dessinés par Picasso. Je vous signale également, au mur, les tableaux de la fille de Peggy, Pegeen Vail Guggenheim, peintre importante prématurément décédée.

 

CURIOSITÉ : Je vous suggère de commencer la visite par le jardin, l’un des rares espaces verts du centre de Venise. Vous pourrez ici admirer plusieurs sculptures, dont un groupe de trois personnages en pied de l’anglais Henry Moore. La tombe de Peggy, décédée en 1979 en Vénétie, se trouve dans un coin et, à côté, celles de plusieurs de ses chiens adorés.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur