LE GHETTO, Histoire

Longueur Audioguide: 2.14
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Ghetto.

Le Ghetto est l’un des endroits les plus fascinants de Venise !

Et pourtant le mot « ghetto » à une sonorité menaçante : c’est devenu synonyme de prison, de souffrance, de fermeture. Ironie du sort, son origine viendrait d’un mot du dialecte vénitien… prononcé à l’allemande ! Vous devez savoir que la couleur du bronze dans les fonderies était appelée « geto ». C’est, en effet, sur une île où se trouvaient les fonderies, que le Sénat de la République décida, en 1516, de regrouper la communauté juive : précisément ici, à l’extrémité du quartier Cannaregio.

La zone n’était reliée au reste de la ville que par deux petits ponts que vous reconnaissez encore aujourd’hui aux dalles de pierre dans lesquelles le règlement était gravé. Par conséquent, le Ghetto pouvait être facilement isolé et cela se produisait tous les soirs avec la fermeture des portes. Le quartier s’est ensuite élargi aux îlots voisins revêtant un aspect particulier, avec des maisons hautes et très proches les unes des autres pour exploiter au maximum le peu d’espace disponible : imaginez que l’on est arrivé à héberger 4 000 personnes ! Il resta en activité jusqu’à l’arrivée de Napoléon qui fit symboliquement ouvrir les portes du quartier.

En dépit de l’aspect sévère du Ghetto et de son isolement, les Juifs n’étaient pas trop mal à Venise, comme le démontre également le développement de la communauté sur le plan artistique et culturel. Vous pouvez trouver dans les synagogues de splendides exemples de décorations et objets sacrés, surtout de la période baroque, où les motifs juifs se fondent harmonieusement avec la tradition artistique vénitienne. Elles ont été très bien restaurées et sont aujourd’hui ouvertes au public.  

Si vous voulez faire une expérience culturelle fascinante, réservez un tour complet du Ghetto avec la visite des synagogues : les guides spécialisés sont sélectionnés par la communauté juive. Après les déportations, cette communauté compte à peine 600 personnes qui ne sont plus réunies dans le Ghetto mais éparpillées dans plusieurs quartiers.

 

CURIOSITÉ : Tout de suite après être entré dans le Ghetto, sur le côté gauche, vous verrez une dalle très intéressante. C’est la liste des punitions à infliger aux Juifs convertis au catholicisme qui continuaient de pratiquer les rites hébraïques.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur