PALAIS DES DOGES, Anticollège Et Collège

Longueur Audioguide: 2.25
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous êtes maintenant au deuxième étage noble, dans une salle remplie de stucs avec une magnifique cheminée flanquée de figures sculptées : c’est l’Anticollège, qui fut conçu par le grand architecte Andrea Palladio. Il servait comme salle d’attente pour les personnages illustres qui venaient rendre visite au Doge. Le long des murs, vous pouvez admirer une véritable galerie de maîtres vénitiens de la seconde moitié du XVIᵉ siècle.

Les quatre toiles que vous voyez sur les côtés des portes sont de Jacopo Tintoretto, dit Le Tintoret, et représentent des sujets mythologiques, riches en allégories. Chaque tableau est situé à une saison différente de l’année et est lié à l’un des quatre éléments primordiaux : la terre, l’eau, l’air et le feu.

L’enlèvement d’Europe, de la fin du XVIᵉ, est l’une des œuvres les plus célèbres de Paolo Véronèse, en raison du très élégant personnage d’Europe, assise sur un taureau blanc qui, si vous faites bien attention, lui lèche les pieds. Le taureau est, en réalité, le dieu Zeus qui est sur le point d’enlever la jeune fille.

 

Mettez maintenant sur pause et allez à la Salle du Collège.

 

La Salle du Collège, où vous vous trouvez, servait de salle pour recevoir les ambassadeurs étrangers et ceci explique la spectaculaire richesse décorative. Le plafond, jugé l’un des plus beaux du palais, est divisé en tableaux géométriques avec des cadres en bois doré et sculpté, certains ayant des formes très particulières. Stimulé par le défi de composition offert par les formats insolites, Paolo Véronèse invente de charmants personnages féminins symbolisant différentes vertus ou activités humaines.

La grande composition que vous voyez sur le mur du fond, au-dessus de la tribune est toujours de Paolo Véronèse. La tribune était réservée non seulement au Doge mais également aux membres du Collège : les six conseillers, les sages, les chefs du Conseils des Dix et le greffier général.

Les murs sont recouverts d’une série de toiles du Tintoret, toutes sur la dévotion des Doges. Vous les trouverez peut-être un peu monotones car chacune doit représenter le portrait d’un Doge avec une scène de dévotion : mais Le Tintoret trouve toujours des solutions efficaces !

 

CURIOSITÉ : Vous pouvez identifier certaines des vertus qui sont représentées par Véronèse dans les toiles en forme de « T » et de « L » sur le plafond grâce aux animaux placés à côté des différents personnages féminins : le chien pour la fidélité, l’agneau pour la douceur, l’hermine pour la pureté, l’aigle pour la modération et la grue pour l’attention.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur