PONT DU RIALTO, CÔTÉ SAINT MARC

Longueur Audioguide: 2.29
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Pont du Rialto.

Le Pont du Rialto est l’un des monuments les plus symboliques de Venise !

Jusqu’à la seconde moitié du XIXᵉ, le Pont du Rialto était l’unique passage entre les deux rives du Grand Canal. Le seul moyen de passer de l’autre côté dans tout le reste de la ville, était d’utiliser les nombreux « traghetti », ou service de traversée sur des barques à rames : et aujourd’hui encore, si vous voulez éprouver l’émotion d’un voyage en gondole pour quelques euros seulement, vous pouvez vous servir de l’un de ces traghetti.

L’endroit idéal pour observer le Rialto est naturellement de l’eau et vous l’aurez probablement déjà fait à bord d’un vaporetto : mais si le pont vous semble imposant lorsque l’on passe dessous, il fait également belle impression lorsque l’on est dessus en venant de la rive du Vin ou du campo san Bartolomeo. « Rialto » vient de « rivo alto »c’est-à-dire le canal profond et navigable de l’archipel lagunaire. Le Rialto est situé exactement à la moitié du Grand Canal, à la hauteur du point le plus ancien de la ville, où se tient un marché depuis plus d’un millénaire. Dans un très beau tableau de Carpaccio, que vous aurez sans doute déjà vu dans les Galeries de l’Académie, on découvre que jusqu’au XVIᵉ siècle le pont était en bois et que la partie centrale était constituée de passerelles mobiles qui pouvaient se lever et se retirer pour permettre le passage de grands bateaux.

Le pont que vous êtes en train d’admirer remonte à la fin du XVIᵉ et relie les quartiers de San Marco et San Polo. La reconstruction en maçonnerie, indispensable pour l’image « moderne »de la ville, a été réalisée à la suite d’un concours passionnant auquel participa également le grand architecte Palladio qui, cependant, ne gagna pas. Le projet de Palladio était très élégant mais franchement peu pratique : il prévoyait, en effet, trois arches et, comme vous pouvez l’imaginer, les piliers auraient constitué un grand obstacle pour la navigation.

 

CURIOSITÉ : Pour financer les travaux de construction du pont, on installa des boutiques couvertes qui étaient louées très cher vu l’endroit de grand passage. Décidément ces Vénitiens avaient le génie du commerce !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur