SAINT MARC, Basilique - Extérieur

Longueur Audioguide: 2.58
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Si vous voulez touchez du doigt l’absolue singularité de Venise et sa position culturelle et historique de splendide capitale à la frontière de l’Orient et de l’Occident, vous ne pouvez pas choisir meilleur édifice que la basilique du saint patron.

Il faut savoir qu’à l’origine Saint Marc n’était pas la cathédrale de Venise mais « simplement » la chapelle annexée au Palais des Doges. Elle a été fondée non seulement pour les fonctions liées à l’activité du Doge, mais aussi et surtout pour conserver les reliques de l’évangéliste Marc transportées d’Alexandrie en Egypte en 828.

La construction et la décoration de la basilique se sont poursuivies pendant huit siècles, jusqu’au XVIIᵉ, en conservant toujours la base d’origine en croix grecque, avec des coupoles et un portail d’entrée. Si vous essayez de regarder l’architecture, les mosaïques et les sculptures vous pourrez reconnaître ici et là des parties byzantines, romanes, gothiques et Renaissance. Cependant, même en dépit de l’abondance de marbres, archivoltes et galeries à l’extérieur, ainsi que les mosaïques dorées qui recouvrent complètement l’intérieur, la grande église apparaît harmonieuse et unitaire. Sa large façade à galeries ferme majestueusement la vue de la place.

Même les Vénitiens de souche ne peuvent sans doute pas dire qu’ils connaissent vraiment tous les trésors de la basilique : des statues antiques aux géométries secrètes du sol marqueté, c’est une série ininterrompue de merveilles de peintures, sculptures et orfèvrerie.

Commencez donc par passer en revue ces merveilles en partant des quatre empereurs dits tétrarques qui s’embrassent à l’angle de Saint Marc vers le Palais des Doges, placés à hauteur d’homme. Ces statues en porphyre réalisées au début du Moyen-Âge sont le symbole émouvant de la fin du monde antique, mais elles sont aussi les plus célèbres parmi les antiquités placées à l’extérieur de la basilique qui recueille et, d’une certaine façon, recycle les fragments des empires disparus d’Orient et d’Occident. Des colonnes, des piliers, des chapiteaux, des disques, des dalles, des jours, des reliefs de diverses provenances ont tous été transportés à Venise des villes de la Méditerranée de l’Antiquité tardive. Si vous vous approchez, vous pourrez admirer la très grande qualité des sculptures du gothique tardif qui ornent le couronnement de la façade : bustes de prophètes, feuillages, saints patrons.

 

CURIOSITÉ : Les mosaïques de la façade ont été plusieurs fois restaurées, à part celles de la lunette à l’extrême gauche qui représente le transfert des reliques de Saint Marc. Vous pouvez voir ici l’aspect qu’avait la basilique au XIIIᵉ siècle : sur la galerie on peut reconnaître les quatre chevaux en bronze, provenant du célèbre sac de Constantinople au début du siècle.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur