OLTRE ADIGE, Troisième Partie

Longueur Audioguide: 2.27
français langue: français

Bifurquons légèrement vers un espace urbain et, en haut d'une petite pente, nous nous retrouvons face à la très simple mais néanmoins très belle église romane de San Giovanni in Valle, construite à la fin du XIIe siècle. L'intérieur présente une caractéristique insolite : la nef centrale est plus étroite que les latérales.

La crypte est elle aussi très intéressante car elle fait partie d'une phase de construction différente.

 

Si vous redescendez vers le fleuve, vous atteindrez l'importante église de Santa Maria in Organo, construite pour le couvent des moines de l'ordre du Mont-Olivet à partir de 1481. C'est un des plus élégants édifices de style Renaissance de Vérone.

La façade n'est presque constituée que d'un portique, construit vers la moitié du XVIe siècle. La vue latérale est aussi agréable que caractéristique avec ses flèches aiguisées et son beau campanile, sans doute dessiné par Frère Giovanni da Verona, moine de l'ordre du Mont-Olivet et connu au couvent pour avoir été architecte et auteur de marqueteries en bois.

L'intérieur, gracieux et harmonieux, est recouvert de somptueuses peintures, réalisées par des peintres de la ville au début de la Renaissance. Sous le maître-autel, s'étend une crypte antique, avec des colonnes et des chapiteaux du VIIIe siècle.

L'église est surtout célèbre pour les marqueteries en bois de Frère Giovanni. Ce type de production artistique est particulièrement raffiné et requiert une certaine dextérité pour créer des illusions d'optiques grâce à la perspective. Les marqueteries que vous admirerez sont de véritables chefs-d’œuvre !

Entre 1491 et 1499, Frère Giovanni a réalisé les stalles du chœur, avec des vues architecturales et des motifs trompe-l’œil, genre pictural qui donne l'impression de regarder des objets en 3D. Au centre, vous apercevrez le grand pupitre sur lequel sont représentés des livres de musique ouverts. Les panneaux qui ornent les armoires de la sacristie sont encore plus élégants. Au XVIe siècle, elle était considérée comme l'une des plus belles d'Italie.

 

Un peu plus loin, sur la face postérieure du Palazzo Giusti du XVIe siècle, vous rejoindrez un très joli jardin réalisé au XVIIIe siècle à flanc de colline, avec des parterres, des statues, des escaliers, des prairies et des rochers.

 

Curiosité : l'église gothique de San Tommaso Cantuariense, près du Ponte Nuovo d’où il est facile de rejoindre le centre, conserve un orgue baroque que le jeune Mozart effleura en 1769.

 

Ainsi se termine notre visite du quartier Oltre Adige. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur