MUSÉE D'ART OCCIDENTAL, Histoire

Longueur Audioguide: 2.45
français langue: français

Bonjour, je suis Pernelle, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : le Musée national de l'art occidental.

Le Musée national de l'art occidental de Tokyo est l'un des rares musées d'Asie dans lequel vous pourrez admirer les chefs-d'œuvre de la peinture et de la sculpture occidentale. 

L'histoire du musée est très particulière. Il a été fondé en avril 1959 pour y exposer la collection d'un particulier, Kojiro Matsukata, troisième fils d'un ancien premier ministre japonais.

Kojiro Matsukata était le président de Kawasaki Dockyard, entreprise de fabrication de bateaux. Il avait commencé à collectionner des œuvres d'art à Londres pendant la Première guerre mondiale et, ayant amassé une véritable fortune avec son activité, à partir de 1916, il en acheta une quantité monumentale : plus de 10 000 pièces en plus des 8 000 estampes japonaises achetées au joaillier parisien Henri Vever, qui font aujourd'hui partie de la collection du musée national de Tokyo.

Matsukata emmena une partie de sa collection au Japon dans l'intention de construire un musée et en confia le projet au peintre britannique Frank Brangwyn, son ami proche et conseiller. Cependant, ses plans furent bouleversés par la crise économique de 1927, moment où Matsukata quitta son poste de président de l'entreprise de constructions navales et fut contraint à céder ses propriétés. Ses œuvres d'art emportées au Japon furent elles aussi mises aux enchères.

Matsukata avait également laissé un grand nombre d'œuvres à Londres, qui furent détruites par un incendie ayant eu lieu en 1939, et 400 autres à Paris. Ces dernières furent d'abord confisquées par le gouvernement français à la fin de la Seconde guerre mondiale, car propriété de l'ennemi, mais le gouvernement français décida d'en rendre la plupart au Japon, en signe d'amitié nouvelle, en 1959. C'est ainsi qu'est né le Musée national de l'art occidental.

Au fil des ans, le musée a garni sa collection grâce à différentes acquisitions. Allant des maîtres de la Renaissance jusqu'au début du 20e siècle, la collection est l'une des plus importantes d'Asie.

 

Curiosité : Comme vous l'aurez sûrement deviné, Kawasaki Dockyard est une filiale de la célébrissime Kawasaki, qui produit notamment les fameuses motos.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur