TEMPLE BOUDDHISTE SENSO-JI, Introduction

Longueur Audioguide: 2.15
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : Senso-Ji, le plus important temple bouddhiste  de Tokyo.

Le temple bouddhiste Senso-Ji est le site spirituel le plus visité au monde, rassemblant plus de trente millions de touristes par an à Asakusa, l'un des plus anciens quartiers de la ville.

Selon la légende, sa fondation remonte à 645, lorsque deux frères pêcheurs, Hinokuma no Hamanari et Hinokuma Takenari, trouvèrent une statue de Kannon – à qui le temple est dédié – dans la rivière Sumida le 18 mars 628.

Le chef de leur village, Haji no Nakamoto, reconnut l'importance de la statue et il la conserva dans sa propre maison, la transformant en un petit sanctuaire pour que les villageois puissent adorer Kannon.

 

Si vous n'êtes pas familier avec le bouddhisme, vous devez savoir que Kannon est le nom japonais d'une figure féminine très difficile à prononcer pour les Occidentaux, qui indique plus ou moins l'esprit éclairé de compassion et de miséricorde.

Depuis lors, le temple est l'un des lieux les plus sacrés dans tout le Japon. Il a été agrandi jusqu’à devenir le complexe somptueux de pagodes que vous voyez maintenant, en particulier entre le 17ème et le 18ème siècle lorsque Tokyo, qui était encore appelée Edo, était la principale ville de l'empire.

Après l’élévation de Tokyo au rang de capitale, le temple a été davantage agrandi et, en 1890, une tour a été construite dans la partie ouest qui a accueilli le premier ascenseur du Japon.

Le temple d'origine a cependant été construit en grande partie avec des installations de bois qui ont subi au fil des années de nombreux effondrements et incendies. Il a été fortement endommagé par le grand tremblement de terre de Kantō en 1923 et a presque entièrement été détruit dans les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi, il a été entièrement reconstruit en béton armé après la guerre grâce à de nombreux dons privés. Auparavant, il était associé à l'école Tendai du bouddhisme, mais depuis l'après-guerre, il est indépendant.

 

Curiosité : dans la cour du temple, vous pouvez voir un arbre qui a été frappé par une bombe lors des raids aériens de 1945, mais qui a repoussé à l'intérieur de l’ancien tronc brûlé : il est considéré comme le symbole de la renaissance du peuple japonais et du temple lui-même.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur