ABBAYE DE WESTMINSTER, Couvent

Longueur Audioguide: 2.38
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Notre visite à Westminster continue dans les salles du couvent. Comme vous vous souvenez peut-être, lorsqu’au milieu du XVIᵉ siècle le roi Henri VIII institua l’église anglicane, il fit fermer tous les couvents d’Angleterre, y compris cette abbaye bénédictine. Malgré cela, plusieurs parties de la bâtisse gothique ont été conservées.

Du bas-côté droit de l’église, passez aux galeries gothiques du grand cloître, commencé au milieu du XIIIᵉ et achevé un siècle plus tard. Les larges arcades s’ouvrent sur de grandes fenêtres ajourées donnant sur la pelouse centrale.

Sur le côté est du cloître, un passage vous conduit dans la plus belle partie architecturale de tout le couvent, la Salle Capitulaire/Chapter House, où se tenaient à partir du XIIIᵉ siècle les réunions des moines bénédictins. À l’intérieur de la salle octogonale, je vous conseille d’admirer surtout l’extraordinaire voûte en parapluie, soutenue par un unique pilier central, avec des nervures en forme d’étoile : ce type de solutions fantaisistes est sans aucun doute l’une des contributions les plus originales de l’Angleterre au style gothique. Je vous signale également que la salle a conservé exceptionnellement son pavement d’origine à carreaux et certaines parties de la décoration du XIIIᵉ siècle, comme les statues à l’entrée ainsi que des vestiges de fresques du Jugement dernier réalisées par un moine anglais.

Sur le même côté du cloître, vous pouvez visiter la Salle de la Pyxide et le souterrain normand avec l’intéressant Westminster Abbey Museum, où l’histoire du monument vous est évoquée par le biais de précieuses pièces d’origine.

Sur le fond, vous avez le petit cloître, du dix-septième siècle, endommagé par la guerre et de là, à votre grande surprise, vous débouchez dans un merveilleux jardin intérieur : il appartient à l’exclusif collège de la Westminster School, créé il y a sept siècles pour l’éducation des enfants de l’aristocratie britannique.

Vous sortez du grand cloître en passant sous une arcade et vous tombez sur l’ancienne Cour du Recteur/Dean’s Yard, entourée de petites maisons d’origine médiévale. Bienvenue dans cette inattendue oasis de paix au beau milieu de la circulation londonienne !

 

CURIOSITÉ : Les dernières funérailles royales qui eurent lieu à l’abbaye furent celles de la reine mère Élisabeth Bowes-Lyon, décédée en 2002 à l’âge vénérable de 102 ans. Elle survécut deux mois à sa fille Margaret et pas moins de cinquante à son mari George VI !

Ainsi se termine notre visite de l’abbaye de Westminster. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur