LE MÉTRO, Caractéristiques

Longueur Audioguide: 2.36
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous pouvez utiliser le métro de Londres toute l’année sans interruption à une exception près : le jour de Noël. Récemment, le service des lignes Central et Victoria est passé à vingt-quatre heures sur vingt-quatre le week-end.

Plus d’un milliard d’entrées sont enregistrées chaque année pour le réseau de l’Underground : si l’on considère chaque voyageur, entre les résidents, les touristes et les banlieusards, on arrive à environ vingt-huit millions de personnes. Comme vous pouvez l’imaginer, il peut facilement arriver avec de tels chiffres de trouver le métro bondé. Dans des cas particuliers de manifestations populaires comme des matches de football ou des événements musicaux, certaines stations sont carrément fermées, pour éviter les dangers provoqués par la foule. Pensez qu’aux heures de pointe on arrive à enregistrer l’énorme densité de quatre personnes au mètre carré.

Le métro est célèbre pour son efficacité et sa ponctualité : dans le cas peu probable où votre retard serait supérieur à un quart d’heure, sachez que vous avez droit au remboursement du billet – qui, par ailleurs, coûte cher !

Les stations et les wagons n’ont pas de caractéristiques esthétiques particulières, comme c’est le cas dans d’autres villes. Pour compenser, le graphisme est un chef-d’œuvre absolu et est étudié et imité depuis plus d’un siècle comme modèle de clarté et de lisibilité.

Le symbole très reconnaissable du métro est le roundel, le panneau de signalisation avec le nom de la station, composé d’un cercle rouge traversé d’une barre bleue avec une écriture blanche, c’est-à-dire les couleurs du drapeau national. Le symbole a été conçu au début du XXᵉ siècle, et à l’extrémité de la barre centrale il était simplement écrit le mot « Underground ». Ce fut l’artisan Edward Johnston à dessiner précisément les caractères typographiques qui portent son nom, pour écrire les noms des stations.

Toujours à propos de graphisme, il était devenu de plus en plus difficile de s’orienter avec la ramification des lignes et des stations. En 1933, une simplification schématique des lignes a été introduite en utilisant des couleurs pour identifier d’un coup d’œil les parcours et en déformant légèrement la topographie exacte pour obtenir plus de visibilité. Le roundel, les caractères Johnson et la carte dessinée par Beck forment encore aujourd’hui l’image graphique coordonnée du très populaire et indispensable Tube.

 

CURIOSITÉ : Les lignes du métro de Londres sont équipées d’une connexion Wi-Fi, mais il n’est pas possible d’utiliser le téléphone en raison de problèmes techniques non encore résolus.

Ainsi se termine notre visite du métro de Londres. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur