GALERIE TRETIAKOV, Carré Noir De Malevitch

Longueur Audioguide: 2.48
français langue: français

Le célèbre Carré noir par Kasimir Malevitch est considérée comme l'une des toiles les plus importantes de la peinture abstraite et de tout l'art occidental du XXe siècle. L'œuvre est fréquemment citée par la critique, les historiens, les conservateurs et les artistes comme le « point zéro de la peinture », faisant référence à la valeur historique de la peinture.

Malevitch né à Kiev en Ukraine en 1879 et mort à Leningrad, aujourd'hui Saint-Pétersbourg en 1935, a peint la première version de cette toile inhabituelle en 1915. Le tableau a été exposé pour la première fois la même année dans la galerie privée Dobychina à Saint-Pétersbourg à l'occasion de la dernière exposition futuriste 0.10.

Cependant, il faut savoir que Malevitch a également réalisé quatre autres variantes, dont la dernière a probablement été peinte à la fin des années 1920 ou au début des années 1930, et non en 1913 comme l'indique une gravure de l'auteur au dos.

Pour comprendre le sens du Carré noir, il faut penser à l'époque à laquelle il a été peint. En effet, au début du XXe siècle, et bien que la peinture ait grandement évolué, elle est encore liée à la représentation de la réalité et de la nature, même si certains artistes, comme les impressionnistes ou les expressionnistes, ne se limitent pas à une représentation réaliste et photographique.

Le travail de Malevitch est considéré comme révolutionnaire précisément parce qu'il ne représente que la couleur. En effet, Malevitch était convaincu que les formes picturales ne devaient pas dériver de modèles préexistants, ni même de notre perception, mais que la création artistique devait être fondée sur une réflexion autour des éléments mêmes de la peinture, et en particulier de la couleur, mais privée de tout contenu esthétique ou symbolique. L'art a une valeur en soi et non comme une reproduction du monde. C'est pourquoi beaucoup de critiques pensent que Malevitch est le père de l'abstractionnisme.

Curiosité : vous devez savoir que Malevitch n’était pas le seul artiste à peindre des carrés noirs, et encore moins le premier. Par exemple, bien avant lui, en 1617, Robert Fludd réalisait dans un de ses opus un carré noir et en 1843, le peintre français Bertall peignait "Vue de la Hougue" (effet nuit) où la couleur noire masquait tout.

Notre visite à la galerie Tretiakov s’achève ici. MyWoWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous pour une autre merveille du monde.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur