MONASTÈRE DE NOVODIEVITCHI, Introduction Première Partie

Longueur Audioguide: 2.48
français langue: français

Bonjour, je suis Lily, votre guide personnel et avec MyWoWoWo nous vous souhaitons la bienvenue dans l'une des merveilles du monde, le Couvent de Novodievitchi.

Le Couvent de Novodievitchi ou couvent Notre-Dame de Smolensk est un magnifique complexe religieux de style baroque russe, dont la longue histoire commence en 1524 lorsque le Grand Prince de Moscou Vassili III le fit construire pour célébrer la défaite de la principauté lituanienne et la reconquête de Smolensk en 1514.

L'année suivante, le tsar fit transférer la précieuse icône de « Notre-Dame de Smolensk » du Kremlin pour la conserver dans l'église principale du monastère, la cathédrale Notre-Dame de Smolensk. L'icône était accompagnée d'une procession solennelle, présidée par le tsar et le patriarche, qui depuis lors se répète chaque année depuis environ quatre siècles.

Le monastère devint immédiatement le plus prestigieux de Moscou, avec l'annexion de 36 villages, terres et trésors accumulés grâce à la présence dans ses murs de personnes influentes.

Sachez qu'ici, de leur plein gré ou non, ont vécu plusieurs femmes nobles, y compris des princesses et des tsarines, souvent forcées de prononcer leurs vœux.

C'est principalement grâce à la tsarine Sophia Alexeïevna qu'à la fin du XVIIe siècle, le monastère atteignit son apogée avec le renforcement de ses murs et de ses 12 tours, la décoration de la cathédrale et la construction de nouvelles salles, dont le magnifique clocher de 72 mètres de hauteur. Imaginez qu'après tous ces efforts, le couvent devint sa prison, lorsque le tsar Pierre le Grand la déposa et la fit enfermer comme nonne jusqu'à sa mort.

Sachez qu'au début du XVIIIe siècle, trois princesses « tombées en disgrâce » sont mortes ici et ont été enterrées dans la cathédrale, où l'on peut encore trouver leurs tombes aujourd'hui : Sophia Alexeïevna, Catherine et Eudoxie Lopoukine, respectivement la demi-soeur, la soeur et l'épouse répudiée de Pierre le Grand.

Bien qu’il ait connu des périodes difficiles au cours des siècles suivants, le couvent a survécu grâce à la ténacité des nonnes qui, en 1812, sont même parvenus à empêcher les troupes napoléoniennes de le détruire.

 

Curiosité : Quand le Grand Prince Vassili III construisit le couvent, il n'avait toujours pas d'héritiers, bien qu'il fût marié depuis 20 ans. On raconte donc qu’il aurait construit le monastère en échange de la permission de prendre une nouvelle épouse, avec qui il a finalement eu deux enfants.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur