MUSÉE POUCHKINE, Renoir Portait De Jeanne Samery Salle 21 22

Longueur Audioguide: 2.22
français langue: français

Dans les salles du musée, on peut voir cinq œuvres du grand artiste français Pierre-Auguste Renoir, considéré comme l'un des plus grands représentants de l'impressionnisme, un style pictural dont les principales caractéristiques étaient les contrastes d’ombre et de lumière et les couleurs fortes et vives, qui ont servi à fixer sur la toile les sentiments du peintre face à la nature.

Auteur extrêmement prolifique, Renoir aurait peint jusqu'à 5 000 toiles, dont l'une des plus célèbres est le portrait de Jeanne Samary en robe décolletée, également appelée La Rêverie, réalisée en 1877.

Cette œuvre est marquée par la joie de vivre la plus authentique. En effet, l’existence de Renoir a été animée d'un véritable enthousiasme pour la vie et le peintre n'a jamais cessé de s'extasier devant les merveilles infinies de la création, se délectant de sa beauté et ressentant le désir spasmodique de transférer sur toile, avec une intense passion, le souvenir de toute perception visuelle qui l'avait frappé.

Sachez que la femme représentée est Jeanne Samary, l'une des comédiennes les plus acclamées de la fin du XIXe siècle, qui vivait à Paris, près de Renoir. Le peinte était tellement fasciné par la comédienne qu’il a peint son portrait une douzaine de fois, précisément en raison de la joie de vivre qui émanait d’elle et qui irradiait la pièce. Leur partenariat artistique est très fructueux et prend fin en 1880, lorsque Samary met fin à sa relation avec le peintre et préfère poser pour des peintres ayant un goût plus académique.

Ce tableau montre la femme immergée dans un état d'abandon. Ses lèvres sont traversées d'un léger sourire et son regard, doux et rêveur, est tourné vers le spectateur, comme si elle voulait tisser des liens avec ceux qui contemplent l’œuvre. Cette fantaisie joyeuse, en plus d'être soulignée par le titre original, La Rêverie, est rehaussée par le fond, caractérisé par des tons harmonieux de rose, et par la technique picturale audacieuse de Renoir, qui utilise des coups de pinceau rapides, croisés et très légers.

Curiosité : sachez que Jeanne Samary n'était pas satisfaite du portrait. En effet, Renoir l’avait certes mise en valeur aux yeux du public, mais il n’avait souligné que son aspect rêveur et non son prestige social et professionnel.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur