VDNKH, Extérieur

Longueur Audioguide: 2.49
français langue: français

Je vous suggère de commencer votre visite par l'entrée principale, clairement marquée par un magnifique arc de triomphe à cinq travées, surmonté d'une grande statue dorée représentant un conducteur de tracteur à côté d'un fermier, symboles de l'économie russe.

Avant d'entrer dans la zone, vous remarquerez immédiatement une sorte d'obélisque futuriste, de 100 mètres de haut, vraiment extraordinaire : c'est le monument dédié aux cosmonautes russes. Il représente le sillage laissé derrière une fusée, visible au sommet de la structure, au moment du lancement en orbite.

Elle est flanquée des bustes d'astronautes russes célèbres, et fait face à un monument dédié à Constantin Édouardovitch Tsiolkovski, scientifique russe pionnier de l'astronautique, tandis que dans sa base se trouve le Musée des Cosmonautes.

A proximité se trouve un énorme groupe de sculptures de 24,5 mètres de haut, l'un des symboles les plus célèbres de la Russie dans le monde : « L'Ouvrier et la Kolkhozienne. »

Il faut savoir que le kolkhoze était une ferme collective très répandue en Russie à l'époque de l'Union soviétique.

La statue a été réalisée en 1937 pour le pavillon soviétique de l'Exposition universelle de Paris par une célèbre sculptrice russe : Vera Moukhina. Il devait symboliser l'union des deux branches les plus importantes de l'économie du pays, l'agriculture et l'industrie. L'ouvrier lève un marteau, tandis que la kolkhozienne tient une faucille, symbole du socialisme.

Suite à son rapatriement après l'Exposition, il fut décidé de la placer devant l'entrée du VDNKh, mais ce n'est qu'en 2010, après une restauration soignée, qu'elle a été installée sur un socle digne de son importance, haut de près de 35 mètres, afin qu'elle soit visible aux yeux de tous.

Un peu plus loin, on ne peut s'empêcher de remarquer la silhouette imposante du plus grand hôtel de Russie, construit pour les Jeux Olympiques de Moscou en 1980, l'Hôtel Kosmos, avec 1 777 chambres.

 

 

Curiosité : lorsque la statue de Vera Moukhina fut installée devant le VDNKh sur un piédestal beaucoup plus bas que le haut pavillon sur lequel elle se trouvait à Paris, l'artiste s’est offensée, affirmant que son œuvre avait ainsi perdu beaucoup de sa beauté. En 1947, la sculptrice a donc réalisé une version plus petite de la sculpture, qui devint le symbole de la plus grande société de production cinématographique russe : les Studios Mosfilm.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur