TSARSKOÏE SELO, Palais Catherine Intérieur

Longueur Audioguide: 2.32
français langue: français

La visite du Palais de Catherine commence par la visite du magnifique Escalier de Gala et se termine dans les salles créées par Rastrelli le long de l'Enfilade au passage d’or. L'environnement le plus spectaculaire est la Grande Salle, ou Salle de Lumière, qui mesure 860 mètres carrés et occupe toute la largeur du bâtiment. Les grandes fenêtres, d'où l'on peut jouir d'une vue incomparable, illuminent les nombreux stucs dorés qui ornent les murs et tout le plafond recouvert d'une fresque monumentale intitulée Le Triomphe de la Russie. On dit que pendant les fêtes, plus d'un millier de bougies y étaient allumées.

Parmi les nombreuses salles, ne manquez pas la Salle des Portraits, avec des portraits des tsarines Catherine I, Elisabeth et Catherine la Grande, ainsi que la Galerie de peintures, dans laquelle presque chaque centimètre d'espace sur les murs est recouvert par des peintures des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le plus grand chef-d'œuvre, cependant, est la Chambre d'ambre qui est sans pareil. Il faut savoir que pour créer cette salle extraordinaire, Rastrelli utilisa des panneaux de mosaïque d'ambre qui, au début du XVIIIe siècle, décoraient le cabinet privé de Frédéric Ier de Prusse, qui furent ensuite donnés à Pierre le Grand en 1716.

Oubliés dans un entrepôt depuis près de 40 ans, Rastrelli a décidé de les placer sur les murs de la Chambre d'Ambre et d'y ajouter des sculptures dorées, des miroirs, des mosaïques de pierres précieuses et de nouveaux panneaux en ambre pour un total de 450 kg de cette pierre précieuse. Malheureusement, la chambre a été pillée par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale mais a été reconstruite à l'identique après 1979.

Je voudrais également souligner les suites décorées pour Catherine la Grande par Charles Cameron, telles que la charmante Salle à manger verte, le charmant Salon Bleu, avec sa tapisserie de soie bleue et blanche, et l'élégant Salon Chinois avec sa tapisserie affichant des peintures de paysages chinois particulièrement élaborés.

 

 

Curiosité : en 1942, les Allemands envoyèrent les panneaux volés de la Chambre d’Ambre en Allemagne, qu'on ne retrouva pas par la suite. En 1979, le gouvernement soviétique ordonna la reconstruction de la chambre sur la base de photos en noir et blanc et de dessins originaux. Après 25 ans, 18 millions de dollars dépensés et l'implication d'une quarantaine d'experts, ce chef-d'œuvre a rouvert ses portes en 2004 pour enchanter des millions de touristes.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur