THIAN HOCK KENG TEMPLE, Introduction

Longueur Audioguide: 2.24
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde, le Thian Hock Keng Temple.

 

Le Thian Hock Keng Temple est le plus ancien monument chinois de Singapour.

Dédié à Mazu, la déesse chinoise de la mer, le temple a été construit entre 1839 et 1842 par la communauté chinoise des Hokkien, provenant du Fujian, dans le sud de la Chine. Il remplace un ancien sanctuaire. Il faut savoir qu'autrefois, la mer arrivait jusqu'ici, avant que la récupération des terres ne l'éloigne. Les marins chinois jetaient l'ancre ici.

Le complexe est construit en bois, dans le style traditionnel chinois, et est composé d'un groupe de pavillons à toits courbes, regroupés autour d'une cour.

Le véritable temple est au centre. À ses côtés se trouvent deux pagodes octogonales : celle de gauche est un sanctuaire de Confucius, et celle de droite loge les tables ancestrales des immigrés Hokkien. Derrière le temple, vous verrez une autre cour présentant un autel plus petit, dédié à Kuan Yin, déesse de la miséricorde. Les couloirs, des deux côtés, conduisent aux quartiers des moines.

Le temple est traditionnel et se compose de trois salles.

L'entrée possède une porte principale et deux portes latérales, ornées de peintures à paons ou à roses ainsi que du svastika bouddhiste, symbole de chance et d'éternité. En guise de gardiens, la porte est encadrée des sentinelles traditionnelles des temples taoïstes : les lions en pierre et les Dieux des Portes.

Entrez ensuite dans la salle principale, où vous rencontrerez la statue de Mazu, amenée ici depuis la Chine. Les décors à carreaux colorés, le bois peint en rouge, en noir et en or, les figures des dragons et des phénix, les poutres et les plafonds peints et dorés que vous pourrez admirer ici et dans la salle arrière sont dans le style typique du Fujian.

Pensez aussi à admirer les murs extérieurs du temple et la peinture murale du célèbre artiste singapourien Yip Yew Chong, qui narre l'histoire de la communauté Hokkien de la ville.

 

Curiosité : Dans la partie droite du temple, vous remarquerez la statue d'un homme portant une poutre qui prend l’apparence d’un Indien. Elle sert à rendre hommage à la communauté indienne, qui a aidé à construire le temple.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur