PLACE DE LA VIEILLE-VILLE, ÉGLISE DU TYN

Longueur Audioguide: 2.31
français langue: français

L'église gothique de Notre-Dame du Týn, connue aussi comme l'église du Týn ou cathédrale du marché, a été construite au début du 14ème siècle, sur les fondements des deux églises précédentes, l'une romane et l'autre gothique, datant de 1256.

 

Elle tient son nom de la grande cour qui se trouve derrière elle, où se réunissaient marchands et douaniers. C'est là aussi que s'élève l'église Saint-Nicolas, d'origine gothique, mais rénovée dans le style baroque après l'incendie de 1689.

 

L'église du Týn a été achevée autour de 1450, lorsque furent construits le tympan, la surface triangulaire délimitée par les corniches du fronton, et ses deux tours, semblables mais non jumelles. Surmontées de petites tours pointues, celle-ci atteignent 80 mètres de hauteur.

Au centre du tympan, au-dessus de la façade, brille un relief de Marie et l'enfant Jésus en or pur.

 

L'intérieur, auquel on accède en empruntant une ruelle, vous surprendra par ses formes solennelles. Le style gothique est reconnaissable par ses grands piliers qui ponctuent l'espace. Des éléments tels que la chaire, le baldaquin et les fonts baptismaux remontent au 15ème siècle, mais les décors datent de l'époque baroque, lorsque furent réalisés les autels. Adossée au quatrième pilier de droite se trouve la pierre tombale de Tycho Brahe, astronome et astrologue mort à Prague en 1601 alors qu'il était au service de l'empereur Rodolphe II.

 

À l'extérieur, parmi les édifices luxueux situés près de l'église du Týn se distingue l'imposant Palais Kinský, orné de stucs colorés dans les tons pastel, un superbe exemple d'architecture rococo de la moitié du 18ème. Il loge aujourd'hui une section d'art contemporain de la Galerie Nationale.

 

Curiosité : L'église a été pendant plus de deux-cents ans le principal lieu de culte des hussites, le mouvement inspiré des doctrines de Jan Hus. Après la mise au bûcher de Jan Hus sur la place, en 1415, eurent lieu en effet de nombreuses émeutes. 452 nobles de Bohême envoyèrent une lettre de protestation formelle à l'église de Rome, et les hussites purent ainsi continuer à prêcher en Bohême. Lorsque les Autrichiens reprirent le pouvoir en 1620, cependant, ils furent chassés et leurs statues retirées de l'église.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur