PLAÇA SANT JAUME, Mairie

Longueur Audioguide: 2.26
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la Plaça de Sant Jaume.

La Plaça de Sant Jaume est depuis toujours le cœur de la vie politique de Barcelone !

La place est aussi l’un des rares endroits du Barri Gòtic où vous pouvez arriver en voiture. Son nom rappelle une église dédiée à Saint-Jacques qui, après avoir été détruite par un incendie au début du XIXᵉ, a perdu son aspect médiéval.

Sur les deux côtés opposés, presque l’un en face de l’autre, vous pouvez voir deux bâtiments municipaux importants : sur le côté sud, l’Ajuntament, la mairie de la ville, et sur le côté nord le Palau de la Generalitat, le siège du gouvernement régional.

Je vous conseille de commencer votre visite par la mairie, qui est aussi appelée « maison de ville » : vous le reconnaissez à sa façade néoclassique, avec quatre colonnes ioniques à chapiteaux en boucles. Vous devez savoir que dans un certain sens, cet édifice est une sorte de « résumé » de l’architecture de Barcelone, du gothique catalan jusqu’au modernisme. Il fut construit au XIVᵉ siècle mais avec une orientation différente : vous pouvez admirer l’ancienne façade gothique, avec de belles fenêtres en pierre, dans la Carrer de la Ciutat. Il a ensuite été réaménagé au milieu du XIXᵉ, lorsqu’il a été endommagé à la suite d’une sanglante insurrection populaire et il a connu d’autres retouches et embellissements dans les premières décennies du XXᵉ.

Entrez dans la cour et gravissez l’austère grand escalier d’honneur du XXᵉ siècle en marbre noir. Une galerie gothique vous conduit dans le « Saló de Cent », le salon des Audiences des Cents, où se tenaient les anciennes sessions plénières du conseil municipal. Vous êtes, ici, au cœur du palais du XIVᵉ : observez surtout la voûte, un exemple parfait du gothique catalan. Puis continuez vers le «Saló de la Reina Regent », le salon qui est aujourd’hui le siège des conseils municipaux et qui a été construit au XIXᵉ en l’honneur de la régente Marie-Christine d’Espagne. Je vous signale également le «Saló de Croniques », décoré par un cycle de peintures de 1928 qui rappelle les tentatives de la Principauté de Catalogne d’étendre sa domination en Grèce et au Proche-Orient.

 

CURIOSITÉ : Tous les dimanches matin des personnes viennent ici pour danser la sardane, la danse nationale de la Catalogne. Un spectacle à ne manquer sous aucune prétexte !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur