SANTA MARIA MAGGIORE, Intérieur

Longueur Audioguide: 3.14
français langue: français

 

À l'intérieur de l'église, il vous faudra observer attentivement pour deviner son style roman original. C'est un véritable triomphe d'or et de stucs en relief des époques précédentes, donnant à l'intérieur une sensation de richesse et de splendeur. En effet, l'église fut transformée et enrichie de manière somptueuse à partir du 16ème siècle.

Certaines peintures médiévales situées à côté des porches, couvertes par les nouveaux décors, furent tout de même restaurées. Vous les reconnaitrez par leurs sujets représentés de manière naturelle, les couleurs plates, et la composition simple.

La grande fresque représentant l'Arbre de vie, peinte par un disciple de Giotto, a été en partie couverte par d'autres décorations. Celles représentant la Cène, par contre, ou d'autres épisodes, sont bien visibles.

 

Les 25 superbes tapisseries suspendues aux murs ajoutent une touche précieuse. Tissées à la main, elles sont obtenues du tressage de fils de laine, de soie colorée, d'or et d'argent, œuvre des célèbres manufactures de Florence et de la Flandre lointaine.

En vous déplaçant le long des tapisseries, vous trouverez un magnifique confessionnal, richement orné de statues. C'est un chef-d'œuvre d'Andrea Fantoni, sculpteur originaire des vallées de Bergame, réalisé au début du 18ème siècle à partir de noyer foncé et de buis, petit arbuste de couleur plus claire.

Les statues et les sculptures exaltent la dimension sacrée de la confession et sont surplombées par l'image de Dieu le père.

 

Parmi les personnes enterrées dans cette église, il y a le grand compositeur bergamasque Gaetano Donizetti.

Curiosité : Au 15ème siècle, on ornait les sièges du chœur des églises de précieux tarsias, des compositions de petites pièces de bois de couleur différente, qui formaient généralement des dessins géométriques, sans figures ni paysages. Mais sous la clôture séparant le chœur de l'église, se trouve un véritable chef-d’œuvre : quatre épisodes de la Bible réalisés avec de nombreuses petites pièces de bois de type et de couleur différente : marron, jaune, vert, blanc, doré, si bien qu'on dirait des tableaux, tant ils sont détaillés et présentent des nuances infinies. C'est l'œuvre du grand peintre vénitien Lorenzo Lotto et de l'intarsiatore bergamasque Giovan Francesco Capoferri, commencée en 1524. Ils sont habituellement couverts de panneaux mais vous pourrez les admirer les jours de fête.

Ainsi se termine notre visite de la basilique Santa Maria Maggiore. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur