POMPÉI, Fresques

Longueur Audioguide: 2.56
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Même si de nombreuses peintures murales ont été détachées des murs et qu’il faut maintenant se rendre au musée archéologique pour les voir, beaucoup de maisons pompéiennes conservent encore une partie de leur décoration picturale.

Les styles utilisés pour peindre les murs de Pompéi sont très originaux et sont généralement divisés en quatre catégories. Le premier style est appelé « structurel », car il consiste à peindre de simples panneaux et pierres dégrossies qui se dégagent du mur en soulignant la structure murale et en simulant un revêtement en marbres colorés. C’est évidemment la décoration la plus simple et la plus économique. Parmi les meilleurs exemples de ce style vous trouvez les peintures de la Maison de Salluste et de la Maison du Faune.

Le deuxième style est dit « architectural », car il a de grands panneaux avec des représentations qui s’alternent avec des perspectives architecturales. Les murs semblent donc décorés avec des arches, des colonnes, des édicules qui ne sont, en réalité, que des peintures. Parmi ce type d’« illusionnisme », vous verrez également des éléments très originaux comme de faux tableaux accrochés ou des paysages qui semblent aller au-delà des murs sur lesquels ils sont peints. L’espace des pièces apparaîtra alors plus ou moins grand en fonction des éléments qui y sont représentés. Ce style est caractéristique du premier siècle avant Jésus-Christ, et vous pouvez en voir plusieurs exemples dans la Maison du Labyrinthe, et surtout dans la frise de la Villa des Mystères.

Le troisième style est appelé « ornemental », car il est très attentif aux détails et aux finitions des couleurs et de l’exécution. Au lieu des perspectives complexes du précédent, il n’y a ici que seulement quelques éléments architecturaux peints pour diviser les surfaces. Les personnages se détachent sur un fond compact d’une seule couleur, comme si un espace indéfini se trouvait à la place du mur. Il est utilisé à partir du 14ème siècle apr. J.-C. et ses meilleurs exemples se trouvent dans la Maison de Lucretius Frontus.

Le quatrième style est dit « fantastique » parce qu’il se caractérise par des architectures et des perspectives totalement irréalistes et surchargées d’éléments décoratifs. C’est le plus récent des quatre, comme vous pourrez le déduire en le trouvant dans les villas qui avaient été reconstruites ou qui étaient en cours de reconstruction après le désastreux tremblement de terre intervenu en 62 apr. J.-C.

 

CURIOSITÉ : Un autre type de boutique important à Pompéi était le Thermopolium, l’ancêtre de notre restaurant, très fréquenté. Voici une recette de l’époque : des dattes de Babylone farcies aux noix, aux pignons ou au poivre, salées et frites dans du miel !

Ainsi se termine notre visite des fouilles de Pompéi. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur