CHÂTEAU SAINT-ANGE, ÉDIFICE

Longueur Audioguide: 2.38
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Château Saint-Ange.

Le Château Saint-Ange est l’un des endroits les plus historiques de tout Rome !

Ce puissant colosse qui domine le cours du Tibre, est depuis deux millénaires l’un des symboles de la ville : monument impérial, forteresse médiévale et résidence Renaissance avant de finalement devenir aujourd’hui un musée très intéressant. En outre, si vous aimez l’opéra, vous vous souviendrez certainement de l’histoire de la Tosca de Giacomo Puccini, dont le tragique épilogue a lieu précisément ici au Château Saint-Ange.

Mais maintenant remontez à l’année 135 apr. J.-C., lorsque l’empereur Hadrien décida de construire un grand monument funéraire pour sa famille.

À l’origine, la construction ne prévoyait qu’un imposant corps cylindrique, auquel le successeur d’Hadrien, Antonin le Pieux, ajouta une massive base carrée. Mais déjà au siècle suivant, l’empereur Aurélien transforma l’édifice en une forteresse au-delà du Tibre et, depuis cette époque, le Château Saint-Ange a toujours conservé cette fonction défensive, jouant un rôle clé dans le contrôle de la ville.

À la fin du XIVᵉ, le château devint la propriété des États pontificaux et fut relié au Vatican par un passage sur le mur appelé Passetto. En cas de danger, il devient également un refuge sûr et même une résidence pour les papes, comme lors de la tragique année 1527, lorsque Rome fut conquise par l’armée impériale et que le pape Clément VII se réfugia dans le château pendant sept mois.

C’est toujours naturellement aux papes que l’on doit les transformations successives de la forteresse : au milieu du XVᵉ siècle, Nicolas V fit ériger trois puissantes tours d’angle qu’Alexandre VI incorporera par la suite dans de puissants bastions, en y ajoutant également une quatrième tour et en entourant l’ensemble de la construction par un fossé.

Au début du XVIᵉ, l’élégante loggia est ajoutée sur la façade avant, et un demi-siècle plus tard, le pape Paul III Farnèse engagea une importante équipe d’artistes pour la construction et la décoration de son nouvel appartement de luxe.

 

CURIOSITÉ : L’un des éléments les plus célèbres du château est son ange en bronze, sculpté rengainant son épée : c’est aussi ce qui a été ajouté en dernier en 1752 pour célébrer la fin d’une épidémie de peste.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur