COLISÉE, HISTOIRE

Longueur Audioguide: 2.51
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Colisée.

Le Colisée est considéré comme l’une des sept merveilles du monde moderne.

Vous vous trouvez en face de l’amphithéâtre Flavio, symbole de la grandeur de l’Empire romain, appelé « Colosseo », Colisée, à cause de la statue colossale de Néron haute de trente mètres qui se trouvait sur la place en face. Alors que vous êtes tenté par un selfie avec les figurants de « centurions », je vais vous raconter son histoire : sachez qu’il va bientôt célébrer ses deux mille ans !

Ce fut en 72 après J.-C. que l’empereur Vespasien commença sa construction dans une zone où s’étendait auparavant un lac artificiel que Néron fit creuser devant sa résidence, la célèbre Domus Aureaou Maison dorée. Vu que Néron a laissé un mauvais souvenir au peuple, et en tant que geste de réconciliation, Vespasien fit drainer l’étang et le remplaça par le plus grand amphithéâtre conçu jusque-là.

Son inauguration eut lieu en 80 après J.-C., sous l’empereur Titus, avec des combats de gladiateurs, des fêtes et des spectacles qui durèrent cent jours d’affilée et virent la mort de cinq mille animaux sauvages provenant d’Afrique !

L’empereur Domitien fit ensuite creuser les sous-terrains et dessécher le sous-sol. Les ludi, combats de gladiateurs, cessèrent vers l’an 400, mais les combats entre animaux continuèrent pendant deux siècles encore. Des spectacles de jongleurs, des compétitions sportives, des courses de chars et des batailles navales se tenaient également dans l’arène.

Sachez également qu’au Moyen Âge, il fut transformé en une forteresse, puis tomba en ruines et fut utilisé comme une carrière de pierre. Le Colisée fut déclaré « patrimoine de la ville » au début du XIVe siècle sur l’ordre de l’empereur Henri VII, mais il continua à être dépouillé de ses matériaux, qui furent réutilisés dans la construction de bâtiments Renaissance tels que le palais de la Chancellerie, le palais de Venise et la basilique Saint-Pierre.

Au milieu du XVIIIe siècle, le pape y fit réaliser un chemin de croix en mémoire des martyrs chrétiens tués dans l’arène. Aujourd’hui encore, les célébrations solennelles du Vendredi saint culminent avec une procession nocturne au Colisée qui se déroule en présence du pape.

 

CURIOSITÉ : imaginez qu’à l’époque des gladiateurs, avec tous les décès qui y survenaient, le Colisée était considéré comme l’une des portes de l’enfer !

Au Moyen Âge, les voleurs y enterraient leurs morts, et les magiciens préparaient des potions avec les plantes qui y poussaient.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur