PALAIS DU VATICAN CHAMBRES DE RAPHAËL, Chambres De Raphaël Héliodore

Longueur Audioguide: 2.39
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous êtes maintenant dans la Chambre d’Héliodore qui prend le nom de sa première fresque.

Sachez que cette pièce était celle où le pape tenait ses audiences privées, et elle était donc importante sur le plan politique et diplomatique, surtout au lendemain de la malheureuse campagne militaire qui n’a pas réussi à chasser les Français d’Italie. Cela vous fait comprendre pourquoi les tableaux mettent en valeur le rôle politique du pape et de l’Église, ainsi que le soutien de Dieu contre les agresseurs. Jules II est également représenté dans deux fresques qui racontent des épisodes anciens pour renforcer le lien entre le passé et le présent.

Commencez par admirer la fresque intitulée Héliodore chassé du temple: à un moment difficile pour l’armée du pape, l’histoire d’Héliodore, qui avait volé le trésor du temple et fut puni par Dieu par l’intermédiaire d’un prêtre, est proposé comme une réinterprétation d’évènements en cours.

La fresque à côté intitulée La rencontre de Léon Ier le Grand et d’Attila vous montre les envahisseurs barbares arrêtés par le pape, tandis qu’apparaissent dans le ciel les saints patrons de Rome, Pierre et Paul.

À partir de là, Raphaël, qui a vu la grande partie de la voûte de la Chapelle Sixtine que Michel-Ange vient juste de terminer, change brusquement de style : comme vous le remarquerez, les scènes accentuent les effets dramatiques et les contrastes entre la lumière et l’ombre, tandis que les structures architecturales sont plus oppressantes.

Passez maintenant à la fresque dénommée La Messe de Bolsena qui célèbre un miracle qui a eu lieu au XIIIᵉ siècle, lié à la fête du Corpus Domini. Ici, vous voyez comment Raphaël doit peindre la fresque autour d’une fenêtre. Il y arrive grâce à un coup de génie : il représente dans l’étroite partie de gauche un groupe de fidèles très nombreux, tandis qu’à droite, sur les surfaces plus larges, il dessine les personnages de la suite du pape.

Jules II mourut en 1513 au beau milieu des travaux : Raphaël en fut profondément attristé et représenta le pape en saint dans l’œuvre intitulée La délivrance de saint Pierre : un prodige de magie lumineuse et silencieuse, d’émotion lunaire.

 

CURIOSITÉ : La commémoration d’Héliodore chassé du temple ne porta pas chance au Vatican : quinze ans plus tard, en plein sac de Rome, des mercenaires allemands dits « lansquenets » campèrent dans cette salle et allumèrent un feu juste sous cette fresque et l’endommagèrent.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur