SAINT-PIERRE, Intérieur Conclusion

Longueur Audioguide: 2.48
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Après avoir renouvelé l’espace du maître-autel en y installant l’architecture du baldaquin, le Bernin place la spectaculaire Chaire de saint Pierre dans le fond de la longue perspective centrale de la basilique. La chaire est un trône ancien en bois et en ivoire, entouré de saints et d’anges en liesse. Symbole de l’autorité du pape, la chaire semble soutenue en plein vol par les statues des quatre docteurs de l’Église. Vous remarquerez qu’au milieu de la fenêtre ovale au-dessus de la chaire se trouve la colombe, symbole du Saint-Esprit, au milieu de nuages, d’anges et de rayons en stuc et en bronze doré.

Mais ce n’est pas fini. Le Bernin réalisa pour la basilique deux autres sculptures spectaculaires : la statue de l’empereur Constantin et, dans l’aile transversale gauche, le monument funéraire du pape Alexandre VII. Dans ce dernier, le Bernin exploite une fois de plus l’effet de couleur des différents matériaux, en faisant plier le marbre rouge pour simuler les plis d’un tissu précieux.

Dans la réalisation de toutes ses œuvres pour la basilique Saint-Pierre, le Bernin était aidé par plusieurs assistants. Le chantier était comme une salle d’exercice de style où presque tous les grands sculpteurs et architectes du baroque romain se sont exercés.

Votre visite à la basilique se poursuit dans le Trésor de Saint-Pierre, près de la sacristie, où vous admirerez des objets liturgiques, des souvenirs historiques et des œuvres d’art. Le trésor est moins riche que ce que vous pourriez attendre, mais gardez à l’esprit que les mercenaires allemands l’ont pillé lors du célèbre sac de Rome en 1527. J’attire votre attention sur deux chefs-d’œuvre de la sculpture réalisés à plus de mille ans l’un de l’autre : le sarcophage de Junius Bassus, en marbre, du quatrième siècle. après J.-C., avec des scènes de la vie du Christ ; et le tombeau de Sixte IV , le pape qui fit construire la Chapelle Sixtine, en bronze doré, œuvre d’Antonio del Pollaiolo.

Sous la nef centrale de Saint-Pierre, vous pouvez enfin visiter les grottes du Vaticanoù vous pouvez voir le lieu du martyre de saint Pierre, les vestiges de l’ancienne basilique paléochrétienne et divers sarcophages de papes, dont Jean-Paul II.

 

CURIOSITÉ : selon la croyance populaire, la place Saint-pierre possède un secret permettant de devenir riche : allez à la colonnade du Bernin et cherchez la colonne sur laquelle un Allemand a taillé sa signature il y a très longtemps. Touchez cette signature et allez miser sur les numéros de votre naissance : année, mois et jour. Essayez, vous gagnerez à coup sûr !

 

Ainsi se termine notre visite de la basilique Saint-Pierre. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur