VILLA FARNESINA, PRÉSENTATION

Longueur Audioguide: 2.54
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Veronique, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la Villa Farnesina.

La Villa Farnesina est l’un des endroits les plus féériques de Rome !

L’élégante villa que vous visiterez aujourd’hui appartenait à Agostino Chigi, un banquier riche et cultivé, issu de la famille siennoise qui a également lié son nom au bâtiment qui est l’actuel siège du Conseil des Ministres. Cette villa est, quant à elle, appelée « la Farnesina » car elle fut achetée à la fin du XVIᵉ siècle par la famille Farnèse.

Son architecte, Baldassarre Peruzzi, était siennois comme le propriétaire. Si vous regardez la façade, elle vous semblera celle d’un immeuble de ville à deux étages divisés par des corniches régulières. L’arrière, en revanche, vers le jardin, a un air beaucoup plus « campagnard » avec deux ailes latérales et une profonde loggia à cinq arcades. Mais autrefois l’arrière était l’entrée principale, avec ses splendides fresques mythologiques réalisées sur des cartons de Raphaël.

Le long du plafond, l’ancienne histoire d’Amour et Psyché nous est racontée, tandis que vous pourrez admirez le Banquet des Dieux au centre de la voûte. Raphaël transforma le lieu en une fausse pergola à ciel ouvert, créant un merveilleux effet de continuité entre architecture, décoration et nature.

Les salles intérieures de la Farnesina sont un échantillon du meilleur de la décoration du début du XVIᵉ siècle. Vous serez séduit par le grand jeu d’illusion d’optique des rangées de deux colonnes peintes dans la Salle des  Perspectives.

Ne manquez pas non plus la chambre à coucher où Sodoma, peintre originaire du Piémont, a réalisé la fresque des Noces d’Alexandre le Grand et Roxane avec une grâce et un goût décoratif exquis. Mais le coup de théâtre vous attend dans le salon le plus important : le lumineux Triomphe de Galatée, chef-d’œuvre de Raphaël. La protagoniste de la scène, débordante de vitalité et clairement inspirée de l’art antique, est la nymphe qui traverse la mer sur une embarcation bizarre, une grande conque dotée d’une roue à aubes et tirée par deux dauphins.

 

CURIOSITÉ : Les fêtes organisées par Agostino Chigi étaient célèbres pour leur luxe : le maître de maison invitait les hôtes à jeter la précieuse vaisselle dans le Tibre mais elle était, en réalité, récupérée par la suite grâce à des filets cachés à cet effet sous l’eau !

Ainsi se termine notre visite de la Villa Farnesina. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur