FONTAINE DE TRÉVI, Présentation

Longueur Audioguide: 2.44
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la fontaine de Trevi.

La fontaine de Trevi est l’un des lieux les plus cinématographiques de Rome !

Dans une séquence mythique de la « Dolce Vita », le film de Federico Fellini qui se déroule entièrement à Rome, la blonde et superbe Anita Ekberg plonge dans le bassin de la Fontaine de Trevi et invite Marcello Mastroianni à la suivre. C’est également grâce à cette scène que ce splendide monument est entré dans la légende comme l’une des merveilles de la Ville Éternelle. En effet, alors que vous vous promenez dans le centre, cette fontaine grandiose vous apparaît subitement en venant de l’une des rues aux alentours. Le mot « Trevi » dérive des trois petites rues qui convergent vers la place où la fontaine jaillit. Elle est alimentée par l’« Acqua Vergine » grâce à un aqueduc de presque vingt kilomètres de long qui a été construit par le consul Agrippa pour les thermes impériales.

La Fontaine de Trevi remonte à la première moitié du XVIIIᵉ et vous devez la considérer comme le dernier grand exploit baroque à Rome. L’architecte Nicola Salvi a mis vingt ans pour la construire, en transformant la façade arrière du Palais Poli en une entrée d’un imaginaire « Palais Neptune », une sorte d’arc de triomphe monumental avec le dieu barbu de la mer qui surgit entre des chevaux, des tritons, des rochers et des jets d’eau.

Selon une tradition bien connue, qui jette une pièce de monnaie en tournant le dos à la fontaine de Trevi est assuré de revenir à Rome. C’est pour cela que vous en voyez autant au fond : la police municipale contrôle que personne ne pénètre dans le bassin pour les ramasser et, à une époque, il existait une escroquerie classique qui était de « vendre » la concession de la récolte des pièces aux touristes crédules. Mais une autre coutume, plutôt romantique, subsistait aussi : quand un jeune homme devait partir, sa fiancée lui faisait boire un verre d’eau de la fontaine avant de le casser pour qu’il lui soit fidèle et qu’il revienne.

 

CURIOSITÉ : Si vous faites attention, un grand vase en travertin (dit « As des Coupes » parce qu’il rappelle l’as des cartes à jouer) est sculpté sur le parapet gauche de la fontaine. On dit que l’architecte Salvi le fit mettre exprès pour gêner la vue d’un coiffeur qui avait sa boutique juste à côté et qui critiquait continuellement son travail !

Ainsi se termine notre visite de la fontaine de Trevi à Rome. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur