JARDIN NATIONAL, PRÉSENTATION

Longueur Audioguide: 2.56
français langue: français

Bonjour, je suis Pernelle, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : le jardin national, un magnifique écrin de verdure au cœur d’Athènes.

Le jardin national est idéal pour un moment de détente passé à flâner le long des sentiers ombragés, avant de plonger dans le tourbillon de l'histoire et de la beauté de l'art grec ou dans la vivacité de l'Athènes moderne.

Ce jardin charmant et romantique, situé juste à côté du Parlement, a été commandé en 1938 par la reine Amalia, épouse d'Othon de Bavière, allemande elle aussi. Il a été conçu par l'architecte et agronome allemand Frederick Schmidt, qui le termina en 1840.

Schmidt et la Reine, suivant la mode de l'époque, voulurent y ajouter des fleurs, des arbres et des animaux exotiques, en important plus de 500 variétés de plantes du monde entier, dont beaucoup n'ont pas survécu au climat sec athénien. En revanche, vous pouvez encore rencontrer les animaux en parcourant ses charmants sentiers, le long des étangs et des ruisseaux : vous verrez ainsi des paons, des canards, des tortues et plusieurs espèces d'oiseaux.

Le jardin de 155 000 mètres carrés comprend des bosquets, un musée botanique et même quelques vestiges archéologiques. Au cours de votre promenade, vous pouvez voir les restes des murs romains construits par l'empereur Hadrien, une belle mosaïque au sol d'une maison romaine, les ruines des thermes romains derrière le Vieux Palais et, si vous grimpez sur un rocher, vous apprécierez une belle vue d’ensemble et apercevrez même les restes d'un aqueduc de Pisistrate, le tyran qui régnait sur Athènes il y a 2 600 ans, qui servait autrefois de jardin.

Sur votre chemin, vous rencontrerez le Zappéion, un grand bâtiment semi-circulaire utilisé aujourd'hui pour des expositions, créé en grande pompe pour les Jeux Olympiques d'Athènes en 1896, où plusieurs compétitions et combats eurent lieu. Vous devez savoir que c'est le premier bâtiment au monde construit spécifiquement pour les Jeux Olympiques modernes. Si vous avez le temps de le visiter, cela en vaut certainement la peine.

 

 

Curiosité : dans un coin du parc, vous tomberez sur un monument dédié au poète romantique anglais Lord Byron, qui s’est battu aux côtés des Grecs pendant la guerre d'indépendance contre les Turcs. Il mourut d’une méningite en 1825, à Missolonghi, près de Patras, bouleversant toute l’Europe.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur