CHÂTEAU DE SAN VIGILIO, PRÉSENTATION

Longueur Audioguide: 2.35
français langue: français

Bonjour, je suis Jeff, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde, le château de San Vigilio.

Le col de San Vigilio, où se trouve le château, est considéré par de nombreux bergamasques comme l'une des zones les plus belles de la ville. Le funiculaire utilisé pour y monter, la route étroite et raide pour atteindre le col, les virages sinueux qui descendent du côté opposé, les délicieux restaurants, les superbes maisons et, surtout, la merveilleuse vue que l'on y trouve sur la ville haute et sur la plaine font en sorte que même les habitants y respirent un air de vacances.

Le château vous surprendra surtout pour le panorama et pour certains détails. Construit à l'époque médiévale sur des précédentes fortifications, il domine l'ensemble et a été plusieurs fois perfectionné pour l'adapter à l'évolution des armes de siège. Les fondations remontent à 1335, à l'époque des Visconti.

Ensuite, furent réalisées des ouvrages comme les quatre tours, les murs d'enceinte et les fossés. À l'intérieur, se trouvent deux étages faisant office de dépôt de munitions. Si vous regardez bien, au-dessus des embrasures pratiquées pour y placer les canons, vous verrez une ouverture permettant de viser. Le système de défense était complété par le fossé creusé autour du château.

Mais comment pouvait-on s'emparer d'un château doté d'une telle défense ? La façon la plus efficace pour détruire les fortifications consistait à creuser des galeries sous les murailles pour ensuite les démolir en utilisant les explosifs accumulés dans une chambre prévue à cet effet. Pour se défendre contre ce danger mortel et invisible, les assiégés creusaient des galeries appelées contre-mines, dans une véritable guerre souterraine. Imaginez les creuseurs retenant leur souffle, l'oreille collée à la galerie, pour entendre les coups de pioche de l'ennemi !

Curiosité : Comme vous le savez, tout château qui se respecte possède son propre passage secret, et celui-ci ne déroge pas à la règle. La légende raconte qu'une galerie le reliait au Forte San Marco, c'est-à-dire aux Murailles vénitiennes, et la galerie existe réellement : elle est en effet creusée dans la roche et accessible depuis la tour de Castagneta. En réalité, il ne s'agit pas d'un véritable passage secret, mais d'une contre-mine.

Grâce à l'association de spéléologie Le Nottole, qui l'a découverte dans les années 70, vous pourrez vous aussi la visiter !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur