POMPÉI, Forum

Longueur Audioguide: 2.44
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Pour accéder aux fouilles de Pompéi vous passerez par la Porta Marina, à deux pas de la sortie de l’autoroute et de la gare ferroviaire, mais il existe une autre entrée près de l’amphithéâtre. Je vous suggère de vous munir d’une carte pour vous orienter et ne pas vous perdre dans les endroits et les constructions les plus importantes. Dans la première partie du parcours, vous profiterez de la fraîcheur d’une belle végétation méditerranéenne, mais n’oubliez pas que vous ne pourrez pas vous abriter du soleil dans la ville ancienne, pensez donc à prendre des réserves d’eau !

Déjà avant la conquête romaine, Pompéi était divisée en neuf zones par deux routes longitudinales appelées « decumani », et deux artères transversales appelées « cardi ». Chaque zone correspond environ à un quartier. Il y avait des hôtels et des écuries pour les animaux près des portes de la ville et autour du forum et plusieurs tavernes,  facilement reconnaissables encore aujourd’hui, se trouvaient sur les routes principales.

En entrant par la Porta Marina, vous parcourez la rue du même nom en passant à côté des ruines du temple de Vénus et vous arrivez au Forum, la grande place rectangulaire qui constituait le centre commercial et administratif de Pompéi. Dites-vous que le Forum était si grand qu’il pouvait contenir tous les habitants de la ville.

Imaginez un grand portique avec des colonnes doriques entourant la place, et un ensemble de bâtiments publics tels que des bureaux administratifs, des « comices » où se tenaient les élections, et la « basilique », qui n’était pas une église mais le lieu où la justice était administrée. Chacun de ces édifices avait une façade riche en décorations en marbre et en statues.

Au centre du côté opposé de la place, sur un haut podium, se trouvait le temple de Jupiter dans lequel on entrait en gravissant un double escalier. Le portique qui précédait l’intérieur était appelé « pronaos » et était très profond, tandis que l’espace intérieur, appelé « cellule », était entouré de deux rangées de colonnes avec les niches caractéristiques sur le fond destinées aux trois grandes divinités : Jupiter, Junon et Minerve, la « triade capitoline ».

Construit aux alentours de 150 av. J.-C., peut-être sur un précédent temple étrusque, ce temple était devenu avec l’avènement de la république romaine le principal édifice sacré de Pompéi.

 

CURIOSITÉ : Chaque bâtiment de Pompéi avait des toits en pente qui guidaient l’eau de pluie vers une citerne qui se trouvait généralement dans un atrium ou dans une cour. Une déviation de l’aqueduc d’Auguste portait l’eau aux thermes, aux fontaines publiques et aux maisons des citoyens les plus riches.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur