POMPÉI, Maisons Privées

Longueur Audioguide: 2.59
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Avant de commencer la visite de Pompéi, je vous rappelle que la maison de famille pompéienne typique se composait de parties presque entièrement couvertes, dites atrium, et d’autres presque entièrement découvertes, dites péristyle. Entre l’atrium et le péristyle il y avait la zone la plus sacrée pour la famille : le tablinum, la pièce où l’on recevait les invités.

Votre parcours commence par la maison dénommée Maison du Faune, où se trouve à l’entrée une belle inscription en mosaïque destinée aux invités. Cette domus avait deux atriums : un à gauche pour la partie principale, l’autre à droite, avec quatre colonnes au milieu et une entrée indépendante pour la partie privée de l’habitation. Il y avait également deux péristyles avec jardin : la partie qui transportait l’eau de l’atrium principal était richement décorée avec du marbre incrusté et une magnifique statue du Faune, qui donne son nom à la domus. La pièce la plus noble de cette riche habitation était appelée exedra, et contenait un précieux sol en mosaïque représentant la Bataille d’Alexandre le Grand contre Darius, que vous pouvez admirer aujourd’hui au Musée archéologique national de Naples.

De la Maison du Faune vous passerez à la Maison des Vettii, du nom de la famille qui en était propriétaire. Préparez-vous à apprécier sa décoration peinte raffinée, avec des motifs architecturaux et de charmantes scènes représentant des jeux et des compétitions sportives.

Dans la maison dite Maison de Ménandre vous verrez, au contraire, une quantité de tableaux s’inspirant de décors de théâtre. L’un des propriétaires était apparenté à la femme de Néron, Poppée, et était certainement un passionné de théâtre. Il s’était même fait faire un portrait du célèbre dramaturge grec Ménandre, que vous reconnaissez au nom écrit sur l’ourlet du vêtement et au rouleau qu’il a dans ses mains.

Mais vous trouvez l’ensemble de fresques le plus célèbre dans la Villa dénommée Villa des Mystères, en-dehors des murs de la ville. Vous y accédez en sortant par la Porte d’Herculanum, en parcourant la Via dei Sepolcri, bordée de tombes, et en dépassant la Villa de Diomède. Elle n’est, malheureusement, pas toujours ouverte au public, informez-vous donc avant ! Vous pourrez admirer dans l’une des pièces un cycle de scènes de grandes dimensions réalisé par un artiste local. Il est resté pratiquement intact, et représente une série de rites et de cérémonies auxquels se soumet une jeune femme pour connaître les « mystères » d’une religion orientale.

 

CURIOSITÉ : Le soir, à Pompéi, les serviteurs ouvraient l’aqueduc pour nettoyer les rues : des cailloux blancs qui réfléchissaient la lumière de la lune étaient placés entre les pierres des rues pour permettre le nettoyage. C’était pratiquement les premiers catadioptres !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur